fbpx

J’ai fabriqué un cadre photo !

J’ai fabriqué un cadre photo, ne faites pas comme moi !

Évidemment je suis curieux, mais pas devin, j’avais décidé, en juillet 2003, de fabriquer mon digital frame à l’aide d’un vieux portable et d’un bon programme DOS sur une disquette 1.44 meg.

Les différentes photos étaient stockées sur un disque dur que je pouvais évidemment retirer  afin d’en ajouter des nouvelles.

Je l’avais apporté au bureau à Montréal et tout le monde était impressionné, car ça n’existait pas vraiment à l’époque, pourtant on était en 2003 ! 

J’avoue que je l’avais fabriqué vite fait avec un cadre chez Dollarama et j’avais couper grossièrement à l’aide d’une  “Dremelle”  afin que je puisse souder le câble d’alimentation pour sauver de l’espace derrière le mur.

J’avais également ajouté 2 petits interrupteurs qui étaient reliés à la flèche gauche et la flèche droite du clavier. J’avais gardé le microprocesseur du clavier et j’avais réussi à identifier les deux touches derrière le microprocesseur afin que je puisse les connecter.

Un peu paresseux, j’ai laissé le plastique du portable parce que tout tenait ensemble et je voulais que le ventilateur se tiennent aux bons endroits également donc c’était plus simple comme ça.

J’ai décidé de présenter ceci aujourd’hui, car en fouillant dans mes archives photos j’ai fait cette trouvaille et je trouve cocasse de vous partagez cette trouvaille.

Honnêtement ça fonctionnait super bien, les photos changeaient une après l’autre, mais je ne me rappelle plus c’était quoi le nom exact du programme en dos mais il était quand même très bien. Lorsqu’on voulait changer de photo, nous avions accès aux deux  boutons « avancer »  ou “reculer”.

Donc, à l’époque, tout le monde voulait que j’en fabrique un pour eux et j’ai fini par donner le mien !  Honnêtement aujourd’hui ça ne sert plus à rien, car ceux du marché sont connectés aux apps mobile et à votre connexion wifi.

J’espère qu’avec cette histoire j’ai réussi à vous faire sourire. Rappelez-vous qu’on peut se débrouiller avec des objets recyclés, il faut juste être curieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.